fbpx

Facebook : L’importance du taux d’engagement

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises cherchent par tous les moyens d’atteindre un grand nombre d’utilisateurs et de développer leur communauté, croyant qu’une grosse communauté leur offre nécessairement une meilleure visibilité. On ne peut pas dire le contraire, l’augmentation de la taille d’une communauté offre une plus grande portée potentielle aux entreprises. En effet, toutes les entreprises souhaitent communiquer efficacement avec le plus grand nombre d’abonnés lorsqu’elles publient ou partagent du contenu, mais chacune d’elles devrait accorder une importance plus élevée au taux d’engagement de cette communauté envers le contenu proposé.

On ne se le cachera pas, le taux d’engagement et l’augmentation de la taille de la communauté sont étroitement reliés. Souvent, les entreprises ont tendance à faire l’erreur d’accorder une trop grande importance à la taille de la communauté et de négliger le taux d’engagement.

L’importance d’un haut taux d’engagement

L’objectif premier de tout gestionnaire de communauté est de communiquer avec le plus grand nombre de gens et d’exercer une grande influence. Pour y arriver, un taux d’engagement élevé est la meilleure solution; c’est la clé du succès sur les réseaux sociaux.

La principale raison est simple et convaincante : l’algorithme de Facebook considère le taux d’engagement. Ainsi, la page qui a un taux d’engagement élevé profitera d’une plus grande diffusion et d’une meilleure visibilité.

Comment calculer le taux d’engagement

Le taux d’engagement d’une page est une moyenne calculée à partir du taux d’engagement de tous les posts (publications et partages).

Le taux d’engagement d’une publication est calculé à partir du nombre d’interactions récoltées (appréciation, partage, commentaire, visionnement et clic après visionnement) et de la portée de la publication.

Avant de le calculer, sachez que Facebook vous l’offre dans la section « Statistiques » de votre page. En cliquant sur l’onglet « Publications » et en affichant le taux d’engagement, vous pouvez consulter le taux et la portée de vos plus récentes publications.

Le « like » a de moins en moins d’importance

J’espère que je ne vous apprends rien si je vous dis qu’un partage a souvent plus d’impact qu’une appréciation. Ce n’est pas tout, avec l’arrivée des différentes appréciations (1 an déjà), on apprend aussi qu’elles auront bientôt un impact plus significatif qu’un simple « like ». En effet, l’algorithme de Facebook accordera plus d’importance à un « Love » qu’un « Like ».

Les interactions ont un grand impact

Sachez que l’impact des interactions ne se limite pas qu’au taux d’engagement. Que ce soit un « Love », un « Like » ou un « Partage », toute récolte d’engagement a un impact significatif. Au-delà du taux d’engagement, l’interaction est considérée par l’algorithme et influence la diffusion de vos publications, la portée de votre page et aura ainsi un impact sur toutes les statistiques ultérieures. Considérant cet impact, nombreux sont ceux qui se demandent s’il est possible de rejoindre la totalité de leur communauté lorsqu’ils publient du nouveau contenu. La réponse est simple : non. Lorsqu’on comprend comment Facebook travaille, que le contenu qui vous est proposé soit nécessairement sélectionné et ne vous soit pas présenté par hasard, il est plus facile d’adapter l’approche pour en profiter.

5 conseils pour améliorer votre taux d’engagement

1. Variez vos types de supports

L’utilisateur est plus tenté par une image et une vidéo qu’un bloc de texte. Initialement, l’œil est attiré par les couleurs et les textures. Proposez un visuel de qualité et variez ce visuel pour susciter l’intérêt de votre communauté.

2. Soyez bref, mais pertinent !

Encore aujourd’hui, plusieurs utilisateurs n’aiment pas être restreints à un nombre de caractères maximum lorsqu’ils publient du contenu. Pourtant, cette limitation a un effet très positif et devrait être respectée sur les autres plateformes : la lecture d’un texte de 140 caractères est plus rapide et plus simple que celle d’un roman. Restez concis et accordez une grande importance au choix des mots et à la formulation de vos phrases.

3. Analysez vos résultats pour publier le bon contenu au bon moment

Facebook vous offre des statistiques assez détaillées. Que ce soit pour trouver l’heure à laquelle vos publications obtiennent le plus d’interactions ou pour connaître un peu plus précisément votre clientèle cible, l’onglet « Statistiques » est très utile. Vous pourrez ainsi découvrir l’heure à laquelle il est préférable de publier. Un petit secret : la nuit du dimanche est rarement populaire !

4. Planifiez votre contenu

Dans le même ordre d’idée, la planification vous permet d’éviter de publier pendant le Superbowl ou le match de finale de la Coupe Stanley. Bien que ce moment est rarement opportun, la planification vous permettra d’éviter de manquer une seconde d’action. Ce n’est pas tout, la planification vous permet d’optimiser votre contenu et de gagner du temps. Il ne faut tout de même pas oublier l’importance de publier du contenu spontané.

5. Interagissez avec les utilisateurs

Posez des questions, suggérez une action, répondez aux commentaires et montrez-vous intéressé. Les membres de votre communauté sont nécessairement sensibles à votre participation s’ils s’intéressent à votre contenu.

 

Vous souhaitez développer votre communauté ?

Vous êtes à la recherche d’une stratégie réseaux sociaux efficace pour vous permettre d’optimiser votre présence ?

Contactez-nous

Commentaires